Comment améliorer facilement le positionnement Google de votre blog (17 Astuces Simples)


En tant que blogueur, vous voulez que votre blog soit bien classé sur Google et que vos articles apparaissent le plus haut possible dans les résultats de recherche.

Du fait des algorithmes qui sont en constante évolution, l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) peut être délicate.

Mais améliorer le positionnement Google de son blog n’est pas une chose impossible! L’optimisation SEO d’un blog n’a pas besoin d’être super technique. Ce n’est pas si compliqué que cela. Il suffit d’appliquer quelques principes de base.

Dans cet article, je vous propose de suivre 17 étapes simples qui vous aideront à augmenter la visibilité de votre blog sur Google. Il s’agit de tactiques efficaces et très faciles à appliquer même si vous êtes complètement nouveau dans le référencement de blog.

Pourquoi améliorer son positionnement Google?

Si vous avez un blog, vous souhaitez certainement savoir comment augmenter le trafic sur votre blog? C’est une évidence!

Dans le cas d’un blog, la principale source de trafic provient des recherches sur Google. Il est donc primordial d’être bien positionné dans les moteurs de recherche car cela représente plus de la moitié du trafic.

canaux de trafic blog

source: neilpatel

 

Sabine et moi, nous éditons plusieurs blogs qui attirent 5 millions de visiteurs par an. Notre principale source de trafic provient des moteurs de recherche. En matière d’optimisation SEO, nous avons tout essayé.

Grâce à notre expérience, nous sommes en mesure de vous aider à améliorer vos positions dans Google afin d’attirer plus de trafic. Nous vous proposons 17 astuces d’expert pour optimiser votre référencement.

Ce sont des techniques éprouvées qui fonctionnent réellement. En les appliquant, vous pourrez améliorer le positionnement de votre blog dans Google. Et vous ne perdrez pas votre temps à appliquer des techniques SEO qui ne donnent aucun résultat.

Les optimisations sur chaque article de blog

Les optimisations sur chaque article de blog sont les actions à mener afin que les moteurs de recherche détectent que votre contenu apporte une réponse pertinente aux requêtes des internautes. C’est ce qui s’appelle du SEO on page. Voici comment procéder.

1. Écrire régulièrement des articles de qualité

écrire articles de blog

La qualité des articles et la régularité de publication sont les facteurs les plus importants pour qu’un blog soit bien classé dans Google.

Si vous ne devez retenir qu’une seule chose concernant l’optimisation SEO, c’est le fait d’écrire bien et souvent.

Nous le constatons tous les jours. Publier un contenu intéressant et attrayant est la meilleure des optimisations possibles.

Si votre article de blog donne la réponse la plus satisfaisante qui plait aux internautes, Google le détectera d’une manière ou d’une autre et le positionnera en tête des résultats.

L’actualisation fréquente de votre blog est primordiale pour attirer du trafic en provenance des moteurs de recherche. Mais la fréquence de publication doit se faire sans sacrifier à la qualité.

Comme stipulé par Google dans les bonnes pratiques pour les blogueurs, “Il vaut mieux publier un article de qualité chaque semaine plutôt qu’un article médiocre tous les jours.”

2. Cibler les bons mots clés

choisir mot clé

La recherche de mots-clés est l’un des aspects les plus importants du référencement. C’est une compétence essentielle à apprendre afin d’attirer du trafic depuis Google. C’est une des bases du SEO (optimisation pour les moteurs de recherche).

En ciblant les bons mots clés, vous augmentez les chances de faire apparaître vos articles en bonne place dans les résultats de recherche.

Voici quelques astuces pour cibler les bons mots clés:

Ciblez un mot-clé principal par article: en vous concentrant d’abord sur un mot-clé, vous pourrez optimiser votre article plus facilement.

Anticipez l’intention de recherche: Il s’agit de comprendre l’intention des internautes quand ils effectuent une recherche en ligne. C’est primordial pour obtenir un retour sur investissement positif avec le SEO.

Est-ce que l’internaute souhaite obtenir la réponse à une question? Est-ce qu’il recherche un site Web spécifique? Est-ce qu’il cherche à acheter quelque chose?

Dans son guide sur l’évaluation de la qualité des recherches, Google répartit les intentions de recherche en quatre catégories distinctes:

  1. Intention informationnelle (Know Query) : il s’agit de la recherche d’informations sur un sujet. L’internaute pose une question spécifique et veut en savoir plus.
     Exemple: [météo Nice aujourd’hui] 
  2. Intention de navigation (Website Query) : la personne recherche un site Web spécifique. Cela implique la connaissance préalable du site ou de la marque.
     Exemple: [météo france] pour trouver le site Web de météo france. 
  3. Intention transactionnelle (Do Query) : l’internaute veut s’engager dans une activité particulière comme un achat en ligne ou un téléchargement. Le but est de faire quelque chose dans un délai plus ou moins proche.
     Exemple: [meilleure station météo sans fil] 
  4. Intention directionnelle (Visit-in-Person Query) : l’internaute recherche un lieu physique comme un magasin ou un restaurant.
     Exemple: [magasin à Nice] 

Le moteur de recherche propose en premier les pages qui répondent le mieux à la requête de l’utilisateur. C’est pourquoi il est essentiel de vous assurer que votre contenu corresponde aux intentions de recherche de votre audience.

3. Viser des mots clés faciles

La difficulté est une métrique importante que vous devez surveiller lors du choix d’un mot-clé pour vos articles de blog. Plus la difficulté du mot-clé est élevée, plus la concurrence est féroce et plus il sera difficile de se positionner en tête des résultats.

Lors du choix des mots-clés, la règle générale est de trouver ceux qui ont un volume de trafic décent avec une faible concurrence.

Pour vérifier la difficulté des mots clés, vous pouvez utiliser un outil SEO gratuit comme Ubersuggest ou un outil d’analyse SEO comme Ahrefs.

ahrefs score de difficulté mot clé

Ces deux outils attribuent à chaque mot-clé un score de difficulté sur une échelle de 1 à 100.

Personnellement, je préfère utiliser Ahrefs pour la recherche de mots clés. Cet outil montre la difficulté et aussi la tendance des recherches. Il donne également le pourcentage de clics gratuits organiques par rapport aux clics payants sur les publicités.

Par exemple, pour le mot-clé “régime kéto” Ahrefs me dit que la difficulté des mots-clés (KD) est de 9 avec un volume de recherche mensuel de 8000. C’est donc un mot-clé intéressant car la difficulté est faible avec un bon volume de recherche.

4. Se focaliser sur la longue traîne

Une recherche dite de longue traîne contient trois mots clés au moins. Il est plus facile de se positionner pour ces recherches en raison de la faible concurrence.

Les mots-clés de longue traîne :

  • comprennent plus de 3 mots
  • ont un volume de recherche faible
  • sont peu concurrentiels (avec un niveau de difficulté faible)
  • sont très spécifiques (bas de l’entonnoir)

Si vous venez de créer votre blog, il est toujours préférable de se positionner sur les mots-clés de longue traîne.

longue traine google

source: redacteur.com

Quand vos lectrices potentielles effectuent une recherche très spécifique dans Google, elles savent exactement ce qu’elles recherchent. Si vous créez du contenu qui correspond à cette intention de recherche, votre article de blog sera bien positionné dans les résultats !

L’idéal est d’utiliser ces mots clés aux bons endroits dans votre contenu comme par exemple dans le titre, la description et les sous-titres.

Vous pouvez utiliser les suggestions de recherche Google (également appelé Google Suggest) pour trouver des mots-clés de longue traîne. Tout ce que vous avez à faire est de saisir un mot-clé dans le moteur de recherche. Il affiche automatiquement une liste de mots-clés complémentaires.

5. Utiliser les mots clés dans le titre et les sous-titres

La balise titre est un des éléments les plus importants dans l’optimisation du référencement d’un article.

C’est le titre qui s’affiche dans les résultats du moteur de recherche. Et il est fortement recommandé d’inclure votre mot clé cible dans la balise titre et dans les sous-titres.

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez modifier facilement le titre de votre page avec une extension SEO comme Rank Math par exemple.

Dans l’idéal, le mot clé cible doit se trouver au début du titre et ce dernier ne doit pas dépasser 52 caractères.

6. Rédiger des titres attrayants

titre attrayant

Votre balise de titre doit être accrocheuse et inciter les internautes à cliquer dessus.

Si plus de personnes cliquent sur votre titre dans les résultats du moteur de recherche, cela indique à Google que votre page apporte potentiellement une meilleure réponse aux questions des internautes.

C’est ce qu’on appelle le taux de clics organiques (CTR). C’est le pourcentage de personnes qui cliquent sur votre titre par rapport à l’ensemble des personnes qui le voient.

Voici quelques bonnes pratiques:

  • Utilisez une voix active
  • Écrivez à la deuxième personne
  • Utilisez des mots puissants
  • Utilisez des nombres ou des parenthèses
  • Inclure la date (année)

7. Optimiser la meta description

Le contenu de la meta description n’est plus un critère de classement pour le moteur de recherche Google.

Cependant, le fait de rédiger une méta description convaincante en y incluant votre mot-clé pourra améliorer votre CTR.

De plus, Google met en évidence le mot clé recherché par l’utilisateur s’il est inclus dans la méta description.

8. Optimiser les images pour plus de trafic

La recherche d’images sur Google peut envoyer beaucoup de trafic vers votre blog si vous optimisez correctement vos images.

Tout ce que vous avez à faire est d’ajouter un texte alternatif à vos images. Pour ce faire, cliquez sur votre image et spécifiez le texte alternatif comme indiqué ci-dessous.

image texte alternatif

Ajoutez une description appropriée dans la zone Texte alternatif afin que Google puisse reconnaître en quoi consiste l’image.

En plus d’avoir un texte alternatif approprié, assurez-vous que votre image se charge rapidement. Vous pouvez utiliser une extension WordPress comme Imagify. Vos images seront plus rapides à afficher.

9. Utiliser des URLs courtes

Il peut être tentant d’ajouter plein de mots clés à vos URL mais il faut éviter.

Des URL courtes sont préférables pour le référencement. Elles auront plus de chance d’être mieux positionnées dans les résultats de recherche.

Par exemple, si vous créez une page sur les chaussures de running femme :

  • www.votresite.com/chaussures-running-femme (bonne optimisation)
  • www.votresite.com/chaussures-running-femme-pas-cheres-discount-nike (mauvaise optimisation)

Les optimisations sur votre blog

Le but de ces optimisations est de faciliter la découverte de votre contenu par les moteurs de recherche et par les internautes.

C’est une étape essentielle qui consiste d’abord à optimiser le contenu de votre blog dans son ensemble. Ensuite, il y a quelques aspects techniques essentiels à mettre en place pour garantir un meilleur positionnement dans Google.

10. Soumettre un sitemap dans Google Search Console

sitemap google search console

Google Search Console est un outil gratuit fourni par Google qui permet aux propriétaires de sites Web de vérifier si leur site est bien indexé par le moteur de recherche.

Ce service fournit des données très utiles concernant le positionnement de votre site et le trafic provenant des moteurs de recherche. Il permet notamment de soumettre un plan du site (sitemap).

Afin de générer un sitemap, vous pouvez utiliser une extension WordPress pour le référencement.

11. Organiser le contenu de son blog

organiser le contenu

Un contenu éditorial bien organisé facilite l’exploration de votre blog par les moteurs de recherche et par les internautes.

Votre contenu doit être organisé de manière claire et logique grâce aux menus et aux catégories. Vous pouvez utiliser l’en-tête et le pied de page du blog pour créer des liens vers vos pages importantes.

La hiérarchisation du contenu permet d’indiquer à Google le sujet de votre blog et l’importance relative de chaque page. Une bonne organisation facilite également la navigation pour les visiteurs.

Dans l’idéal, chaque article de votre blog doit être accessible avec le moins de clics possibles depuis la page d’accueil.

12. Retirer les articles trop courts

Un article trop court contient 300 mots ou moins. Ces types de contenu offrent peu ou pas de valeur. Google a tendance à privilégier un contenu beaucoup plus long.

Pour éviter ce problème, ajoutez du contenu aux articles avec très peu de texte ou supprimez-les

13. Rendre son blog compatible mobile

compatible mobile

Pour l’indexation des sites internet, Google est passé au Mobile-First. En clair, cela signifie que le moteur de recherche donne la priorité à l’indexation des pages mobiles sur les autres.

Aujourd’hui, l’accès à internet depuis les mobiles devance l’accès depuis les ordinateurs de bureau. Il est donc essentiel que votre site fonctionne soit adapté aux mobiles.

Pour vous en assurer, vous devez choisir un thème WordPress réactif aussi appelé Responsive.

Il existe de nombreux thèmes WordPress responsive disponibles sur le marché. L’un des plus connus est le thème Astra. Vous pouvez en choisir celui qui vous plait et l’installer sur votre blog.

14. Installer un certificat SSL sur votre site

Il est fortement conseillé de passer son site au SSL au lancement de votre blog.

Pour faire simple, un certificat SSL permet aux visiteurs d’accéder à votre site en toute sécurité. Au lieu d’avoir une adresse de site internet qui commence par   http://   votre site aura une adresse qui commence par   https://  .

Pour améliorer son positionnement Google, il est essentiel d’avoir un site sécurisé en HTTPs. Dans les résultats, le moteur de recherche privilégie les sites avec certificat SSL à ceux qui ne l’ont pas.

15. Améliorer la vitesse d’affichage de votre site

La vitesse de chargement des pages est un signal pour le référencement. Autrement dit, un chargement rapide de vos pages peut améliorer sensiblement le positionnement de votre site dans Google.

Pour vérifier la vitesse de votre page, vous pouvez utiliser un outil comme Google Pagespeed Insights ou GTMetrix et saisir l’URL d’une de vos pages.

En parcourant les recommandations et en mettant en œuvre les suggestions de Google, vous pouvez améliorer considérablement la vitesse de chargement de vos pages Web.

Vous pouvez également installer une extension de mise en cache sur votre WordPress pour améliorer la vitesse de votre site. Sur nos sites, nous utilisons WP Rocket. Nous le recommandons car c’est l’un des meilleurs plugins pour accélérer la vitesse d’un blog WordPress.

16. Améliorer l’expérience utilisateur de votre site

experience utilisateur

Une bonne expérience utilisateur contribue à un meilleur classement dans les moteurs recherches et à davantage de trafic organique.

Améliorer l’expérience utilisateur (ou l’UX design) consiste à optimiser l’ergonomie générale de votre blog. Le but est de réduire les frictions qui peuvent faire fuir les visiteurs.

Par exemple, un visiteur accède à votre blog après une requête sur “le meilleur régime céto”. Si votre page n’est pas bien conçue ou ne dispose pas des informations pertinentes, l’utilisateur cliquera sur le bouton de retour pour revenir aux autres résultats de recherche.

Les moteurs de recherche comme Google peuvent détecter cela comme un signal négatif et fera descendre votre blog dans le classement.

Il existe de nombreuses façons d’améliorer l’expérience utilisateur. Voici les trois principales:

  • Optimiser la vitesse de vos pages
  • Satisfaire l’intention de recherche des internautes
  • Faciliter la navigation sur votre site

17. Obtenir des liens de qualité

liens de qualité

Les liens depuis d’autres sites Web vers votre blog améliorent le positionnement dans les résultats de recherche. Ces liens sont considérés comme des votes d’autorité en faveur d’un site.

Même si Google a beaucoup évolué depuis son lancement en 1998, il existe toujours une forte corrélation entre le nombre de domaines référents et des classements élevés dans les résultats.

Si vous obtenez des liens depuis un grand nombre de domaines référents, votre blog aura plus de chances d’être bien classé dans Google. Pour connaître le nombre de domaines pointant vers votre site, vous pouvez vérifier dans la Google Search Console ou utiliser un outil d’analyse SEO comme Ahrefs ou SEMRush.

Mais à vrai dire, les liens à eux seuls ne permettent pas à un site de se classer sur la première page de Google. Les algorithmes de Google sont complexes et se basent de plus en plus sur un système d’intelligence artificielle appelé RankBrain.

Obtenir des liens de qualité est un travail difficile qui prend du temps. Vous devez avoir une solide stratégie de marketing de contenu et beaucoup de patience pour obtenir de bons résultats.

La meilleure chose à faire est de publier du contenu unique et pertinent. Plus le contenu de votre blog sera utile, plus vous aurez de chances que d’autres personnes créent des liens vers votre site.

Johan

A propos de l'auteur

Johan dirige une entreprise en ligne. C'est un expert en référencement naturel, en marketing d'affiliation et en emailing. Il partage son expertise sur TutoSiteWeb.fr. Avant de commencer cette aventure, Johan a travaillé pour les Nations Unies et formé des milliers de personnes aux outils numériques dans le monde entier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Vous aimerez aussi

Top 10 des Meilleurs Outils SEO pour Booster le Trafic de votre Blog en 2021
Top 5 des Extensions WordPress SEO pour que votre site Web soit mieux classé
Comment améliorer facilement le positionnement Google de votre blog (17 Astuces Simples)
Top 10 des Meilleurs Outils d’Analyse SEO

Stratégies éprouvées pour vivre de son blog!